WOW!!!!!

Faut que je vous montre un truc !

Regardez :

Vous ne remarquez pas un truc ? (Bon je pourrais utiliser un autre mot que truc ; ce mot est le summum de la pauvreté linguistique, non ?)

Donc

Est-ce que vous remarquez un élément particulier sur les dessins ci-dessous ?

Oui ?

Non ?

Je vous aide

Un point commun ?

Ça y’est ?

Vous l’avez ?

Toujours pas ?

Les piafs !

Je dessine des piafs partout !?

Vous allez me dire pour quelqu’un qui a choisi comme pseudo Petits « pia-pia » ce n’est pas totalement incohérent !

Et bin

J’peux vous dire que si !

Parce que quand j’ai choisi mon sobriquet (j’aime ce mot, sobriquet… hein ! c’est un mot d’enfant non ? Sobriquet, cela m’évoque un enfant qui joue à la marelle…où je vais chercher ça ? vous verrez, essayez…dites : Sobriquet…et là il vous vient quoi ? … Ahhhhhhh, voilà… on est dans le même monde parallèle 😊)

Donc

Petits pia-pia

Mais alors rien à voir mais du tout du tout avec les oiseaux¨

Bien au contraire !

Attention, tenez-vous bien c’est du costaud :

Mon chat s’appelle Pía (se prononce pi-a)

Le jour de mon »orage dans le crane », j’ai associé pia-pia et j’ai ajouté petit

Ppp

Voilà….

Sauf que

Bien après

Bien, bien, bien, après

C’est quelqu’un qui me l’a fait remarquer…

Je vous raconte ?

Non ?

Si ?

Allez…vous avez un peu de temps ?

Donc

J’ai été contactée par RTL suite à un de mes articles

Je dois vous dire que je n’étais que joie…

Sauf qu’ils n’en avaient rien à faire du tout, du tout, du tout de mes illustrations

La vie et ses désillusions…

Juste,

Ils étaient tombés sur mon article concernant la gestion de mon adolescente (qui a bien grandi depuis)

Et ils faisaient une émission sur le sujet…

Pas rancunière

Mais un poil déçu, j’ai accepté de témoigner

Et c’est Flavie Flament qui a dit : « on va pia-piater avec Petit-piapia »

Il m’a fallu au moins ça pour faire le rapprochement avec les oiseaux !

C’est pour dire !

Hein !

Pas mal ?

Mais là, le coup des oiseaux partout ?

D’autant que je n’aime pas dessiner les oiseaux ; je trouve que c’est très difficile.

Et bizarrement, c’est ce qui me vient

Dois-je me connecter avec mon subconscient et aller fouiller dans les méandres de mes vies passées pour savoir le pourquoi du comment ?

Du Style :

Ancienne danseuse égyptienne dresseuse de colibri à la cour de Toutankhamon ?

Plumeuse d’oies au moyen âge qui essaye de se faire pardonner ses méfaits sur ces vertébrés tétrapodes ?

Ou encore

Agent secrète éleveuse de pigeons voyageurs pendant la grande guerre ?

Mouette ?

Oui j’aurais pu être une mouette

Bizarrement c’est la supposition la plus réaliste à mes yeux….

Et quand je réfléchis

Je dois dire qu’il y a une chose qui me fascine particulièrement c’est les ballets des étourneaux à l’automne

Que j’adore les hérons dans les champs

Que je suis restée plus d’une demi-heure à bloquer sur une cigogne qui avait élu domicile dans un pré

Et que pendant des semaines, je faisais un détour pour le (oui c’était un monsieur selon la gazette du coin) pour le voir

Que j’ai un amour un peu excessif des mouettes, et qu’elles me le rendent bien, jamais aucune fiente n’est venue entacher mon pull marin malgré des heures passées à les nourrir et les photographier….

Que j’aime les plumes (zéro explication… et surtout celles qui tourbillonnent pour un rien)

Et surtout

Surtout

J’aime ma liberté

Donc finalement…il ne pouvait en être autrement

Pas de hasard ma brave dame !